Besoin d'aide? Appelez-nous

+43 660 1494 468

manager@concertvienna.com

  • 12 ans en ligne
  • Plus de 250 000 billets vendus
  • Processus de réservation sécurisé
  • Agence de billets autorisée basée à Vienne

École espagnole d'équitation

Il existe trois façons de découvrir l’École espagnole d’équitation : la représentation complète, la visite et les exercices matinaux.

Bien que la représentation complète soit clairement la prestation vedette, de nombreux visiteurs aiment aussi observer les exercices du matin, moins structurés. Tout comme les athlètes d’autres disciplines, les étalons et leurs cavaliers réalisent chaque jour un large éventail d’exercices, donc le spectacle sera toujours varié. Les spectateurs les plus chanceux pourront même admirer certains des mouvements les plus sophistiqués réalisés à l’École espagnole d’équitation.

Si vous préférez voir quelque chose de plus structuré et en lien avec l’histoire passionnante de cette institution, la visite de l’École espagnole d’équitation est faite pour vous. Ces visites livrent quantité de détails sur les 450 ans d’histoire de l’École espagnole d’équitation. Des origines fascinantes de la race du lipizzan à l’histoire de l’époustouflant bâtiment baroque du XVIIe siècle qui accueille les chevaux, il y a de quoi captiver tous les visiteurs. Une étape incontournable de tout séjour à Vienne.

Outre les exercices matinaux et les visites guidées générales, l’École espagnole d’équitation propose de nombreux événements spéciaux. Il s’agit souvent de collaborations exceptionnelles, telles que « L’hommage à Vienne », auquel participent huit membres de l’Orchestre philharmonique de Vienne, ou la Chorale de garçons de Vienne.

Plus vieille académie équestre au monde, l’École espagnole d’équitation est le seul centre équestre perpétuant encore l’équitation classique telle qu’elle était pratiquée à la Renaissance. L’École est dite « espagnole » car les chevaux des premières représentations de l’école d’équitation étaient espagnols. Aujourd’hui, les étalons lipizzans sont les descendants de cette race espagnole fière, un croisement entre chevaux espagnols, arabes et berbères.

Incroyable mais vrai : la précision époustouflante et l’élégance des spectacles équestres présentés aujourd’hui à l’École espagnole d’équitation trouvent leur origine dans un livre écrit par le Grec Xénophon il y a quelque 2500 ans. Sachant cela, l’histoire et les traditions de cette vénérable institution n’en deviennent que plus intéressantes et surprenantes.

L’École espagnole d’équitation possède une riche histoire. C’est en 1565, pendant la Renaissance - époque de redécouverte du savoir du monde classique - que l’ancêtre de l’École espagnole d’équitation voit le jour, son objectif explicite étant de dresser les meilleurs chevaux de guerre au monde pour les armées des Habsbourg.

Néanmoins, après la chute de l’Empire austro-hongrois à la fin de la Première Guerre mondiale, il n’était plus tenable de conserver ce joyau de la culture autrichienne réservé à l’élite. Ses premières représentations publiques ont eu lieu en 1920, après plus de 350 ans d’histoire. Toutefois, d’autres difficultés s’annonçaient.

Dans le chaos qui a suivi la Seconde Guerre mondiale, ses célèbres chevaux ont été éparpillés aux quatre coins de l’Europe. Il a fallu consentir des efforts colossaux pour que l’école survive et récupère ses étalons.

Aujourd’hui, grâce à tous ceux qui ont lutté pour sa sauvegarde, l’École espagnole d’équitation reste un emblème de la culture et de l’histoire viennoises, évoluant en même temps que la ville lorsqu’elle a accepté ses premières cavalières en 2008.